AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~Le forum a besoin de vous! N'hésitez pas à venir partager vos idées de quêtes, invocations, lieux, races, etc... dans la partie questions et suggestions! ~

Partagez | 
 

 Caomhnòra, le Protecteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caomhnòra
Caomhnaigh ~ Niveau 1
avatar

Féminin Messages : 5
Points : 3
Date d'inscription : 03/05/2011
Localisation : Auprès de mes Protégés!

MessageSujet: Caomhnòra, le Protecteur   Mar 3 Mai - 5:18

CAOMHNÒRA


Général :

Nom: Caomhnòra.
Surnom: Chaos.
Âge: Inconnu.
Sexe: Mâle.
Race: Caomhnaigh (Protecteur).
Pouvoirs:
-Télépathie
-Insensibilité élémentaire
-Peau crocodile
-Écailles adamantium
-Régénération

Armes: Sa queue, ses griffes et ses crocs!
Tendances: Libre comme l'air!
Forces: Peau très épaisse (les armes tranchantes ne font qu'érafler sa peau), écailles indestructibles, insensibilité aux attaques élémentaires simples, peut se nourrir de tout et n'importe quoi, régénération graduelle, vitesse impressionnante (jusqu'à 130 km/h mais seulement pendant une minute d'affilée maximum).
Faiblesses: Les armes tranchantes élémentaires peuvent percer sa peau, lorsqu'il est lié à quelqu'un, il ne peut pas s'en éloigner de trop (au risque que son protégé meurt), si son protégé meurt, la peau de Chaos devient aussi fine et fragile que du tissu (et ce, pendant sept jours d'affilée).

Description physique:

Chaos est l'un des rares représentants de la race des Protecteurs. Il mesure approximativement deux mètres au garrot, environ sept mètres de long (queue comprise) et pèse entre trois et cinq cent kilos. Il a une peau lisse d'une couleur oscillant entre le bleu roi et le bleu marine, aussi épaisse que celle d'un crocodile. Le dessous de son corps est protégé par d'épaisses écailles dures comme de la pierre de couleur turquoise et vert clair. Son corps trapu, fuselé et sinueux est prolongé par une longue queue terminée par trois pointes d'environ dix centimètres de long, capables d'injecter à ses victimes un mélange de fréon et d'azote liquide, les congelant vivants sur-le-champs. L'antidote à cette congélation express se trouve dans les deux griffes de dix-huit centimètres qui ornent ses ailes semblables à celles d'une libellule. Une fois celles-ci déployées, Chaos à une envergure d'environ douze ou quatorze mètres, du bout de l'aile droite jusqu'au bout de l'aile gauche. La créature a également trois paires de pattes: deux paires devant et une paire derrière, ce qui lui assure une vitesse effroyable sur la terre ferme. Chacune de ses pattes est formée de trois doigts, chacun muni d'une épaisse griffe de vingt centimètres. Ses deux pattes arrières sont chacune munies, sur le doigt intérieur de la patte, d'une effrayante griffe de presque trente-cinq centimètres qui rappelle celle d'un vélociraptor. Enfin, la tête de Chaos est plutôt carrée, possède une gueule garnie d'une cinquantaine de crocs effilés, et est ornée d'une impressionnante collerette à six pointes aussi dure que les écailles de son ventre. Ses dix-huit griffes, les trois pointes de sa queue et les six membranes translucides de ses ailes sont toutes de couleur violette.

Description morale:

Caomhnòra est certes une créature non-humaine, mais il n'a rien d'un simple animal, loin de là! Il pense, réfléchit et fait des choix, comme les autres bipèdes de la galaxie. Bien qu'il soit incapable de parler, comme les vampires ou les humains, il possède néanmoins la capacité de communiquer par télépathie, ce qui facilite souvent sa tâche. Et en tant que créature pensante et intelligente, Chaos a également son caractère propre.
Il est patient comme un chat et malin comme un singe: il est parfaitement capable d'attendre sans bouger pendant des jours entiers, et il est plutôt discret en dépit de sa taille. Malheureusement, il est souvent trahi par la couleur de sa peau, qui n'est pas très discrète et totalement inutile pour se cacher dans une végétation verte. En revanche, sa couleur est idéale pour se dissimuler au fond d'une étendue d'eau, même si Chaos doit remonter toutes les trente minutes à la surface pour respirer. Il sait s'adapter aux situations qui se présentent à lui et agit la plupart du temps en fonction de ce que lui dicte son instinct. Il est farouche et distant, et sait se faire discret quand il le faut. Il protège les êtres que son Ciall Séú lui indique, mais il ne les comprend pas forcément toujours. Par exemple, il ne comprend pas ce que c'est que l'humour. Donc, inutile de lui faire une blague: il est un très mauvais public!
Enfin, on pourrait ajouter que Chaos est du genre têtu et imprévisible, ce qui en fait un protecteur agaçant, voir collant, certes: mais sans conteste très efficace...

Histoire :

*L'obscurité. L'odeur de la mort. Le goût du venin. La douceur du cocon qui m'enveloppe et me protège. Le silence...
Soudain, le signal: en moi, mon estomac se tord et une boule me serre la gorge. Mes membres sont comme envahis par une multitude d'insectes grouillants et l'adrénaline se déverse dans mes veines, charriée par mon sang azur dans tout mon corps. Tout en moi me pousse à le faire et je sais que je le dois: alors j'étire mes griffes, je lacère les cocon qui me contient et, je viens au monde. Après trois années à me développer dans mon cocon, je naît enfin...*
Lorsque mon abri organique se déchire et me libère, le liquide nutritif qui me nourrissait se répand par terre: je l'y rejoint aussitôt, tombant au sol et m'étalant pitoyablement de tout mon long, les six pattes écartées, aplati comme un brin d'herbe. Mes sens s'affolent et toutes les informations sensorielles m'agressent violemment: sous la peau fragile et humide de mes pattes, la pierre inégale me donne l'impression de piquer comme un dard. Le vent qui souffle fait bouger la végétation dans une cacophonie monstrueuse. L'odeur de sang et de mort imprègne l'air, et m'agresse les naseaux aussi sûrement qu'un vent glacial par une chaude nuit étoilée. La faible luminosité du jour aveugle mon canal télépathique et ma langue est sèche comme la roche qui me pique les pattes. Je recule et mon arrière-train se retrouve coincé par un paroi dure et froide. Je me demande quoi faire et où aller, quand un bruit discret m'agresse les oreilles comme un hurlement. Une forme apparaît devant moi, mais je ne la voit pas avec précision: la lumière est toujours aussi vive pour mon pauvre esprit trop sensible. Je sens que la créature bipède qui me fait face attrape ma collerette et me tire vers la gauche: trop tétanisé pour réagir, je ne peux que me laisser faire. La chose m'entraîne alors dans un endroit sombre et frais. Lorsqu'elle me lâche, je n'ai que le temps de sentir l'odeur de l'humidité fraîche avant de sombrer dans l'obscurité mentale la plus totale.
Quand je reviens à moi, j'ignore que trois jours complets se sont écoulés. J'ouvre mon esprit comme on ouvre les yeux, et mes sens, à présent normaux, ne sont plus agressés comme à ma naissance. L'odeur de l'eau fraîche me fait saliver: je l'entend qui coule paresseusement à quelques pas de moi. Je me mets en tremblotant sur mes six pattes et je bouge mes ailes pour me rendre compte de leur poids et de leur portée. J'agite ensuite nerveusement la queue, toujours alléché par l'odeur fraîche de l'eau qui s'écoule juste à quelques pas. Je me mets en marche et me rétame en essayant de me dépêcher. Bon, apparemment, se dépêcher n'est pas une idée des plus brillantes... Je me remet debout quand j'entends soudain le bruit annonçant l'arrivée de la créature bipède que je croyais avoir imaginée. Le bruit n'est plus assourdissant comme après ma naissance, mais plutôt léger et régulier, presque imperceptible. Quand la créature arrive dans le champ de vision de mon esprit, je me referme brusquement: son aura est si étrange! Mais la chose à deux pattes commence à émettre d'étranges sons avec sa gueule et, bizarrement, cela m'apaise et m'intrigue tout à la fois. Comment fait-il cela? Une gueule est faite pour croquer et mordre, pas pour faire des bruits aussi étranges! La créature pose à nouveau sa patte sur ma collerette et me guide doucement vers le bruit de l'eau. Quand mes pattes rencontrent la fraîcheur liquide de l'eau, je sursaute brusquement, surprit. La chose me rassure de nouveau de par ses borborygmes bizarres et finalement, je pose mes pattes dans l'eau et me désaltère longuement. Lorsque j'ai enfin terminé, la créature bipède me guide vers un coin plus chaud et s'assied à côté de moi. Je me couche près de lui et ouvre enfin mon esprit à cet étrange animal: ses crocs sont plus petits que les miens, mais tout aussi affutés. D'étranges poils poussent sur sa tête et de morceaux de peaux colorées entourent son corps. Mais ce qui me fascine le plus, ce sont ses yeux: intenses et expressifs, de la couleur du sang. Il m'ouvre ensuite son esprit, dans lequel je pénètre timidement: c'est alors, en puisant dans Ses connaissances, que je comprends beaucoup de choses. D'abord, que les bruits bizarres de Sa gueule s'appellent des 'mots' et qu'Il appelle ça "parler". Ensuite, que nous nous trouvons dans les sous-sols obscurs des ruines d'un grand château, sur les terres brûlées de l'Ouest. Puis, j'apprends que je suis un Chaomhnaigh (protecteur), et que ma vie se résumera toujours à protéger les êtres que mon Ciall Séú (sixième sens) me désignera. De plus, je comprends que le signal que j'ai ressentis juste avant ma naissance est en réalité le sínigh, (signe) que mon Cosanta (protégé) est tout près de moi. Enfin, j'apprends quel est mon nom: Caomhnòra, le Gardien.
Je ne sais pas combien de temps je reste avec le bipède: plusieurs jours? Plusieurs semaines? Je ne sais pas. Mais ce que je sais, c'est qu'un jour, Il doit me quitter pour effectuer un travail pour les siens: Il appelait ça une "mission". Tous mes sens s'affolèrent quand Il s'éloigna avant de disparaître: mon Cosanta venait de s'en aller. Malgré moi, je sentis mes ailes se déployer et battre à une vitesse ahurissante. Et, avant même que je m'en rende compte, je m'élevais dans l'air froid et obscur du sous-sol des ruines abandonnées, à la poursuite de mon Cosanta, mon Protégé: ma raison de vivre...
Ne connaissant pas mes capacités et mes limites, et après m'être cogné une bonne cinquantaine de fois contre les parois de pierre froide et détrempée, je fus contraint de retourner dans un coin de cet étrange endroit que je considérais à présent comme mon chez-moi. De longues lunes passèrent sans nouvelles de Lui. Et peu à peu, même en me nourrissant plus que la satiété, je fut victime d'une faim effroyable. Au bout de nombreux jours, je compris que cette faim n'était pas la mienne, mais celle de mon Cosanta: j'étais lié à lui d'une manière ou d'une autre. Je ressentais certaines de ses émotions, et à l'idée qu'Il meure ainsi de faim, je fus saisit d'une tristesse et d'une colère innommables. Plusieurs semaines encore passèrent, jusqu'au jour où une douleur insoutenable me dévora tout entier: je m'effondrais sur le sable du continent où je suis né, et sentis mes sens s'engourdir et mon corps devenir aussi fragile que les feuilles des arbres. Amadeus le vampire, mon Cosanta, mon Protégé, ma raison de vivre, venait de mourir...
Je sombrais dans l'obscurité mentale pour la deuxième fois de ma vie. Lorsque je me réveillais, j'ignorais combien de temps s'était écoulé: mais j'étais dans un état émotionnel déplorable. Pendant trois jours, je hurlais ma colère, injuriant la mort, avant de passer autant de jours à transpirer toute l'eau de mon corps: eh non, je n'ai pas d'yeux et donc, je pleure comme je peux! Lorsque, le septième jour, le désespoir s'empara de moi, je sus que je revivrais à nouveau le lendemain. Effectivement, ce fut le cas: mais il y avait dorénavant une cicatrice dans mon esprit, lourde et douloureuse, pour me rappeler à chaque instant quel sort me guettait si je faillissait à ma mission. Aussi, je me jurait alors que plus jamais je ne laisserais mes Cosanta s'éloigner de moi: je les défendraient sans relâche, quitte à y laisser ma vie...


A propos de vous :

Prénom: Marina.
Âge: 22 balais!
Pseudo courant: Gandelfe.
Etes vous inscrits sur d'autres forums RPG? Oui, une bonne dizaine (dont trois sont à moi et un autre où je suis admin)!
Smiley préféré: J'hésite entre ces trois-là => Twisted Evil Rolling Eyes Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsterhighrpg-fr.superforum.fr
Neige
Dragon ~ Niveau 1
avatar

Féminin Messages : 75
Points : 2
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Caomhnòra, le Protecteur   Mar 3 Mai - 7:01

Bienvenue sur Naga Sitara!!

Je ne trouve pas grand-chose à redire sur ta fiche (très bien écrite, au passage... Je suis une petite joueuse à côté de ça, moi). Le seul problème, c'est que la race des Caomnhaigh n'existe pas (encore). Donc il me faudrait une fiche de présentation de ta race, pour que je la poste dans la partie adéquate, et que je créée le groupe et les rangs correspondants.

A part ça, amuse toi bien parmis nous, et si tu as des questions, ma boîte mp est grande ouverte Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naga-sitara.forumactif.com
Shandrani
Golem ~ Niveau 1
avatar

Messages : 20
Points : 8
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Caomhnòra, le Protecteur   Mar 3 Mai - 9:01

Bienvenue parmis nous ^^

Personnage intéressant. Tu le sorts d'où ce petit chou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caomhnòra
Caomhnaigh ~ Niveau 1
avatar

Féminin Messages : 5
Points : 3
Date d'inscription : 03/05/2011
Localisation : Auprès de mes Protégés!

MessageSujet: Re: Caomhnòra, le Protecteur   Mar 3 Mai - 21:00

Merci!

En fait, Chaos est mon personnage sur un forum rpg de stargate atlantis: je me suis demandée à quoi ressemblerait le fait de le faire évoluer au milieu de dragons et de vampires... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsterhighrpg-fr.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caomhnòra, le Protecteur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caomhnòra, le Protecteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dragan Tiril [Seigneur Protecteur d'Ardamir]
» Rafaël Eärendil [Protecteur de Scalim & Sorcier de l'eau]
» Le protecteur de la nature~
» Protecteur et destructeur [terminé]
» Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naga Sitara :: Hors RP :: Votre naissance :: Fiches validées-
Sauter vers: