AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~Le forum a besoin de vous! N'hésitez pas à venir partager vos idées de quêtes, invocations, lieux, races, etc... dans la partie questions et suggestions! ~

Partagez | 
 

 Les Caomhnaigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neige
Dragon ~ Niveau 1
avatar

Féminin Messages : 75
Points : 2
Date d'inscription : 27/03/2011
Age : 22

MessageSujet: Les Caomhnaigh   Mar 3 Mai - 8:17

Fiche par Caomhnora

✱ Histoire ✱

Les Caomhnaigh (ou Protecteur) sont des créatures secrètes, étranges et farouches: on ne sait pas comment ils naissent, ni d'où ils viennent et encore moins où ils vivent. Tout ce que l'on sait, c'est qu'il y en a très peu (peut-être une dizaine au maximum sur tout Naga-Sitara) et qu'ils sont très peu sensibles aux attaques physiques. Ils parlent et comprennent le gaélique, langue qu'ils maîtrisent dès leur sortie du cocon. Ils ont également un Ciall Séu (= sixième sens) qui choisi au hasard les êtres à protéger. Lorsqu'un Caomhnaigh ressent le sinigh (= signe) que son futur Cosanta (= protégé) est dans les parages (le signe se résume à une boule dans l'estomac, un nœud dans la gorge, des fourmillements dans les pattes et un soudain regain d'adrénaline inexpliqué), il se met aussitôt en route pour aller à sa rencontre. Le lien entre le Protecteur et son Protégé ne sera effectif que lorsque le Protégé aura posé pour la première fois son regard sur le Caomhnaigh: dès cet instant, le Protégé ressentira pendant quelques secondes les mêmes effets du Signe que le protecteur, et alors, le lien entre eux sera scellé. Une fois le lien scellé, le Caomhnaigh saura en permanence et à chaque seconde où se trouve exactement son Protégé, et saura dans quel état physique et émotionnel se trouve sa moitié. Si le Protégé est blessé, le Protecteur ressentira sa douleur comme s'il la subissait lui-même. Et si par malchance le Protégé venait à mourir, le Protecteur en serait marqué à jamais.

Quand un Protégé meurt, le Caomhnaigh qui le protégeait passe une semaine infernale: les trois premiers jours, il est en proie à une colère monstrueuse qui le pousse à attaquer quiconque passerait à proximité, sans compter le fait qu'il est dévoré par une douleur insoutenable, comme si on le brûlait vif. Les trois jours suivants, toute l'eau de son corps s'échappe par sa peau: c'est sa façon de pleurer, car il n'a pas d'yeux. Enfin, le dernier jours, il est amorphe et dépressif, et n'a plus goût à la vie. Pendant ces sept jours de deuil, la peau du Caomhnaigh devient aussi fragile que du tissu: il est donc extrêmement vulnérable durant cette période.

Pour terminer, on peut préciser que lorsqu'un Caomhnaigh est lié à son Protégé, les effets du lien peuvent durer plus ou moins longtemps, généralement entre une semaine et un an. Lorsque le lien se rompte (la durée est très hasardeuse), le Caomhnaigh s'enfuit généralement très vite pour retourner à l'endroit où il est né, l'endroit qu'il considère comme son territoire. Puis il continue de vivre sa vie en solitaire, jusqu'au prochain sinigh.

✱ Description ✱

Les Caomhnaigh mesure généralement entre un mètre quatre-vingt dix et deux mètres dix de haut, entre six et sept mètres de long (queue comprise) et pèsent entre trois et cinq-cent cinquante kilos. Leur peau lisse, dure et épaisse ne laisse passer aucune arme à feu ou tranchante, qui ne font qu'égratigner leur peau. Le dessous de leur corps est protégé par des écailles aussi dures que de l'adamantium (autrement dit, indestructibles). Leur queue reptilienne est terminée par trois pointes
d'environ dix centimètres de long, capables d'injecter à leurs victimes et/ou assaillants un mélange de fréon et d'azote liquide, les congelant vivants sur-le-champ. L'antidote à cette congélation se trouve dans les deux griffes de dix-huit centimètres qui ornent leurs ailes semblables à celles d'une libellule. Une fois celles-ci déployées, les Caomhnaigh ont une envergure oscillant entre dix et quinze mètres. Ces créatures ont également un crâne dure et lisse comme leurs écailles ventrales où aucun globe optique n'a sa place (ils n'ont pas d'yeux, quoi!). Ils ont également non pas quatre mais six pattes: quatre devant et deux derrière, ce qui leur permet de faire des pointes de vitesse à 130 km/h, mais pas plus d'une minute d'affilée, car c'est un exercice éprouvant. Leur gueule est garnie d'une cinquantaine de crocs effilés comme des lames de rasoir et leur tête blindée est ornée d'une impressionnante collerette dure comme de la pierre et pointue comme une lance: attention aux coups de tête!

La couleur de leur peau varie en fonction de chaque individu. On a recensé dans tout Naga-Sitara une dizaine de Caomhnaigh: six mâles et cinq femelles. Les mâles ont une couleur de peau plutôt froide: bleu, brun, vert, noir, violet et gris. Les femelles ont, quand à elles, une couleur de peau plutôt chaude: blanc, rouge, orange, jaune et rose.

✱ Pouvoirs ✱

-Télépathie
-Insensibilité élémentaire
-Peau crocodile
-Écailles adamantium
-Régénération

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naga-sitara.forumactif.com
 
Les Caomhnaigh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naga Sitara :: Hors RP :: Ecrits du Dragon :: Grimoire Historique :: Les Races de Naga Sitara-
Sauter vers: